Rutshuru: Monusco et FARDC calment la tension après fusillade d'un cambiste

La tension a baissé, dimanche 26 septembre dans la soirée à Kiwanja, une cité située à 75 kilomètres au nord de Goma dans le territoire de Rutshuru, après des violentes manifestations des populations tôt le matin contre l’assassinat par balle, samedi soir, d’un cambiste. Des centaines de personnes ont attaqués les déplacés hébergés dans un camp situé près des installations de la Monusco à Kiwanja. La Monusco ainsi que les autorités civiles et militaires du territoire sont intervenues pour calmer les esprits.

Vers 4 heures du matin, dimanche, les habitants en colère s’en sont pris au camp de déplacés à Kiwanja. 

Les manifestants estimaient que l’auteur de l’assassinat de ce cambiste, après son forfait, aurait trouvé refuge dans le camp de ces déplacés, selon des sources proches de la société civile de Rutshuru. 

Le bilan des affrontements fait état de quatre cases totalement détruites et brûlées par les manifestants. 

La Monusco est intervenue au même moment, pour protéger le camp ainsi que ses occupants.

Cela a encore ravivé la tension. Un jeu de pierre s’en est alors suivi contre le contingent de la Monusco. 

Entre-temps, d’autres jeunes gens brûlaient des pneus sur la voie publique empêchant ainsi toute circulation.

 C’était finalement vers 10 heures locales, que les manifestants se sont calmés après l’intervention des autorités locales.

Ce cambiste a été tué, samedi vers 18 heures (locales) à quelques mètres de son domicile, par un homme armé, qui a également emporté l’argent de la victime.  

C’est le deuxième cambiste à être tué à Kiwanja en espace de 10 jours, a indiqué la société civile de Rutshuru. 

Celle-ci a demandé, à cet effet, aux autorités locales de concentrer leurs efforts dans la sécurisation des habitants de Kiwanja.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner