Assemblée provinciale du Nord-Kivu, une quatrième plénière suspendue

Le président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu a suspendu la plénière du jeudi 30 septembre quelques minutes seulement après l’avoir ouverte. Cette assemblée vit bien une crise. Quatre plénières ont déjà été suspendues depuis le début de la semaine faute d’entente entre les députés.

Alors que deux personnalités, invitées pour répondre aux questions orales étaient dans la salle des plénières, l’auteur de l’une de ces questions a évoqué l’impossibilité de traiter de toute autre matière alors qu’il y avait une motion incidentielle contre deux membres du bureau de l’assemblée provinciale. 

Tout serait parti de la pétition du député Simon Kazungu contre le vice-président et le rapporteur du bureau de cette assemblée. 

Le premier est accusé d’avoir déposé au parquet général de la République, à Kinshasa, une plainte contre le gouverneur Julien Paluku et au second, d’incompétence. 

Cette pétition est soutenue par une dizaine de députés sur les quarante-deux que compte cette institution. 

Pour les députés qui soutiennent le départ de ces deux membres du bureau, il faut d’abord vider cette question avant d’aborder d’autres matières, notamment le budget de la province. 

Pour le vice-président de l’assemblée, Jean Baumbilia, mis en cause, la crise qui secoue actuellement l’organe délibérant du Nord-Kivu est gérée à partir de l’extérieur de l’assemblée.

Il a déclaré: 

«En parlant du dossier qui est niveau du parquet général de la République, on pense qu’en retirant Baumbilia et Kalinda du bureau, on va maîtriser le bureau et alors demander au bureau de pouvoir retirer la plainte au niveau du parquet général de la République. C’est ça la vérité.» 

Tout en recommandant le respect des textes, le vice-président de l’assemblée a indiqué qu’il ne quitterait pas son poste à cause d’un règlement des comptes.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner