Muene-ditu: trois prisonniers meurent de faim


Les détenus affamés (photo d'archives)

La prison centrale de Muene-Ditu, au Kasaï-Oriental, a enregistré trois décès depuis le dimanche 3 octobre. Ceci porte à huit le nombre des détenus morts depuis le mois de septembre. Ces morts seraient causées par le manque de nourriture. Des sources officielles confirment cette information livrée à Radio Okapi par les membres de la section des droits de l’homme de la Monusco en mission à Muene Ditu, depuis le lundi 4 octobre.

Ces trois détenus morts étaient tous des prévenus à la disposition du tribunal de Grande Instance de Kabinda.
Parmi eux, deux jeunes hommes âgés de 18 et 25 ans  poursuivis pour vol qualifié.

Le dernier décès a été enregistré dans la nuit de lundi à ce mardi vers 23 heures.
Cette série des morts, d’après la section des droits de l’homme de la Monusco, est attribuée à la malnutrition.

C’est depuis le mois d’août dernier que la prison de Muene-Ditu n’a pas été approvisionnée en nourriture, indique même source.

L’association chrétienne pour l’assistance et le secours des personnes en détention et en détresse, une ONG locale appuyée par la Monusco, qui vient en aide aux pensionnaires de cette maison carcérale, n’a pas produit de maïs au cours de la saison B.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires