Viols massifs à Walikale: la Monusco salue l’arrestation du lieutenant colonel Mayele


Leila Zerougui, Représentante spéciale adjoint du Secrétaire général de l'Onu en RDC

L’arrestation de l’officier Maï Maï du groupe Cheka présumé commanditaire des viols massifs dans le territoire de Walikale entre le 30 juillet et le 2 août dernier était une priorité pour la Monusco, a déclaré à Radio Okapi la représentante spéciale adjointe du secrétaire général de l’ONU en RDC, Mme Leila Zerrougui qui estime que ce qui s’est passé dans cette région est inacceptable.

Mme Leila Zerrougui estime donc que que l’arrestation du lieutenant colonel Mayele est un signal fort.

Elle raconte comment on en est arrivé là:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Par ailleurs, l’envoyée spéciale de l’ONU pour les violences sexuelles dans les conflits, a achevé mardi une mission à l’est du pays au cours de laquelle elle a  rencontré et écouté des victimes des violences sexuelles .

Se confiant à Radio Okapi, Mme Margot Wallstrom a appelé à plus des moyens et de volonté politique pour mieux lutter contre ce drame.

Elle a déclaré :

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner