Beni: l’Ouganda restitue la partie du territoire congolais annexée depuis plus de deux mois


La partie ougandaise a reconnu avoir annexé par erreur une partie du sol congolais en territoire de Beni dont le point en rouge sur la carte ci-dessus.

Près de vingt hectares du sol congolais que les Ougandais avaient annexés à partir de la rivière Lubiriya, frontière naturelle entre les deux pays, ont été restitués mercredi aux autorités locales de la RDC, à une soixantaine de kilomètres à l’est de la Beni, au Nord-Kivu, selon l’administrateur de ce territoire.

Depuis plus de deux mois, quelques sujets ougandais avaient volontairement dévié le lit de la rivière Lubiriya de son lit naturel et se sont installés à l’intérieur des frontières congolaises sur quelques kilomètres carrés où ils avaient par la suite cultivé leurs champs.

Après la dénonciation de la partie congolaise, des pourparlers ont eu lieu pendant une semaine entre les autorités administratives de Beni et leurs homologues du district ougandais de Kasese.

Selon l’administrateur du territoire de Beni, Justin Mukanya, la partie ougandaise a reconnu son erreur.

Explication:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner