CEI: une délégation à Mbuji-Mayi pour l’enquête sur les ordinateurs volés


Une file d'électeurs attendant d'obtenir leurs cartes

Une délégation du bureau national des opérations de la commission
électorale indépendante (CEI) séjourne à Mbuji-Mayi depuis jeudi 14
octobre. Elle est partie appuyer le bureau de représentation provinciale de
la CEI au Kasaï Oriental dans l’enquête et la procédure judiciaire
concernant le vol des douze ordinateurs de la CEI.

Ces ordinateurs destinés à la révision du fichier électoral pour la ville
de Mbuji Mayi et le territoire de Kamiji ont été soustraits des entrepôts
de l’aéroport de Bipemba la nuit de lundi 11 octobre 2010.

La délégation du bureau national des opérations de la CEI est composée du
responsable du service juridique et du membre de la cellule technique de
supervision des opérations de terrain.

Le délégué de la police au bureau national des opérations devra aussi faire
partie de cette commission.

Invité jeudi à l’assemblée provinciale du Kasaï oriental, le responsable de
la police locale a rejeté toute la responsabilité de ce vol à la CEI.

« La Police n’a pas été associée dans la sécurisation du matériel », a-t-il
déclaré.

Une explication qui n’a pas satisfait la majorité de députés provinciaux.

« Il y a légèreté dans toutes ces explications. La sécurisation des
personnes et des biens relève de la responsabilité de la police », ont
estimé les députés provinciaux.

Le président fédéral de l’UDPS/Mbuji-Mayi, a estimé jeudi qu’il s’agit
d’une opération planifiée de sabotage de l’opération de révision du fichier
électoral au Kasaï Oriental parce que, selon lui, la population est décidée
à se faire enrôler massivement cette fois.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner