Francophonie : liberté de la presse, la RDC parmi les derniers au classement de RSF


Carte de la liberté de la presse 2011© rsf.org

En marge des travaux de la Francophonie clôturés dimanche à Montreux, en Suisse, Reporters sans frontières, RSF, une ONG de défense de la liberté de la presse, a publié un classement des pays francophones membres de l’Union africaine en matière de respect de la liberté de la presse dans l’espace francophone. La RD Congo, 39e au classement des pays francophones,  n’a pas avancé dans ce domaine, selon cette organisation.

RSF a publié le classement mondial qui reprend cent-soixante-dix-huit pays, a précisé à Radio Okapi Ambroise Pierre de cette ONG internationale. Sur cette liste, la RDC figure à la 148e place.

Mais, à Montreux, le même classement a été refait en prenant seulement en compte les pays de l’espace francophone.

La Suisse, pays hôte du 13e sommet de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) y occupe la première place.

Concernant la République Démocratique du Congo retenue pour organiser en 2012 le 14e sommet, Ambroise Pierre a dit que le pays figurait «dans le dernier tiers du classement.»

Le responsable de RSF a notamment déclaré:

«Au cours des dernières années, plusieurs journalistes ont été assassinés en RDC. L’un a été assassiné à Beni, un cameraman, au printemps. C’était, bien sûr, Patient Chebeya. Il y a des emprisonnements, des arrestations, il y a ce climat pesant qui est sur la tête des journalistes congolais. C’est pourquoi le pays peine à progresser dans notre classement.»

Au cours de la conférence de presse tenue à la clôture du sommet de Montreux, le chef de l’Etat de la RDC Joseph Kabila, a indiqué que le gouvernement veille à ce qu’aucun crime contre les journalistes et d’autres encore ne reste impuni dans son pays.

Vous pouvez consulter les critères de RSF pour l’établissement du classement mondial 2010 de la liberté de la presse.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner