Katanga: les pluies font des malheurs à Fungurume, Kolwezi et Pweto


Carte de la province du Katanga

Un mort, une  vingtaine  des  blessés  dont  cinq dans un état grave, plus  de  600  maisons  écroulées, un bateau qui a coulé. C’est le tableau que présentent Fungurume, Kolwezi et Pweto après les pluies qui se sont abattues dans la province du Katanga le week-end dernier.

A Fungurume, cité située à 200 kilomètres de Lubumbashi, la pluie s’est abattue samedi dernier.

Elle n’a duré qu’une heure, mais ses dégâts sont considérables, selon le chef de cité, Clémentine Mutanda.

Plus de six cents maisons ont été détruites.

Neuf bâtiments scolaires, huit du primaire et un du secondaire, n’ont pas été épargnés.
Conséquence, ce lundi, aucune de ces écoles n’a fonctionné.

Deux églises et un centre de santé de la place ont aussi fait les frais de la furie de cette pluie.
Le chef de cité de Fungurume parle de plus de mille familles sans abri.

Et elle se dit incapable de faire face au désastre.

Les statistiques du service d’habitat avancent un chiffre d’une vingtaine de blessés dont cinq sont dans un état grave, a ajouté Clémentine Mutanda.

Un peu plus loin, à Kolwezi, on déplore la mort d’une femme sur qui un mur s’est écroulé.

Le drame s’est produit le même samedi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner