Starec, Sarassoro inaugure un commissariat de police à Sake

Le représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’Onu en RDC chargé des affaires humanitaires, Fidèle Sarassoro a inauguré, mercredi 10 novembre dans la matinée à Saké, à une trentaine de Kilomètre au sud-ouest de Goma,  le tout premier commissariat de police construit dans le cadre du programme de Stabilisation et de reconstruction des zones sorties des conflits armés (Starec). L’Inspecteur général de la Police nationale congolaise (PNC), Charles Bisengimana, a, à son tour au nom du gouvernement congolais, remis officiellement ce bâtiment pimpant neuf à ses usagers.

Ce bâtiment, situé juste à l’entrée de cette cité, devrait servir au Commandant du commissariat de sécurité publique de Sake, aux 60 policiers sous sa supervision et à la population civile locale, grande bénéficiaire de ce projet.

Sous format pavillonnaire, il compte 18 bureaux, 3 cellules pour la détention provisoire et 3 blocs de toilettes.

Il est équipé en mobiliers, et même en équipements modernes de bureaux, comme des ordinateurs pour certains bureaux.

La construction de ce bâtiment a été assurée par le Bureau des Nations unies pour les services des projets (UNOPS)   sous la coordination de la Monusco, avec le financement du gouvernement des Pays-Bas; tandis que son équipement a été assuré par le gouvernement d’Allemagne.

Il inaugure une série de réalisations de bâtiments administratifs et autres infrastructures par la communauté internationale, comme contribution à sa restauration de l’autorité de l’Etat dans les provinces sorties des conflits dans l’Est du pays. 

A cet effet, le vice gouverneur du Nord-Kivu, Feller Lutahichirwa, a mis en relief le partenariat «agissant», entre la RDC et les gouvernements de ces deux pays amis, à travers la communauté internationale qui soutient le programme Starec.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner