Brazzaville: polio, la vaccination concerne même les adultes


Une victime de la polio

La campagne contre la poliomyélite ne vise plus seulement les enfants, mais s’élargit également aux adultes. Elle a démarré jeudi 11 novembre à Pointe Noire en riposte à une épidémie qui a déjà fait plus de cent morts. Les autorités de Brazzaville parlent d’une situation préoccupante.

Dans un premier temps, la vaccination ne va concerner que Pointe Noire et ses environs, principal foyer de la maladie où quatre vingt-dix personnes ont déjà péri. Les autres localités n’emboîteront le pas que le 18 novembre courant.

A Brazzaville, quatre cas de décès ont déjà été notés, informent les autorités. Jamais une épidémie de polio virus n’avait auparavant tué autant de monde dans le pays.

C’est pourquoi le gouvernement de Brazzaville, avec l’aide de ses partenaires, veut riposter vigoureusement, indiquent-elles.

Il faut, en principe, 12 millions de doses de vaccins pour  couvrir, en trois passages, tous ceux qui habitent sur le pays.

L’OMS, l’Unicef et la Banque mondiale ont déjà annoncé leur appui à cette campagne. Et des mesures sanitaires sont renforcées à tous les niveaux. Indique-t-on à Brazzaville.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner