Kinshasa: meurtre d’une fille à Bandal

Une jeune fille de 22 ans a été retrouvée morte, le corps portant des blessures, mardi 16 novembre à  18 heures à Bandal-Lubudi. Grace Mpudi venait de terminer ses études à l’Institut supérieur des statistiques il y a deux semaines. L’arme du crime et l’assassin ne sont pas encore connus, selon le père de la défunte. Mais il soupçonne son fils adoptif âgé d’une trentaine d’années, qui serait resté avec sa jeune soeur en l’absence de toute la famille.

Le présumé assassin aurait utilisé un couteau pour commettre son forfait. Pour l’instant, il est en fuite.

La police a ouvert une enquête à ce sujet.

Le père de la défunte témoigne :

Vers 18 heures, je n’étais pas encore rentré, j’étais au culte. Le cadet m’appelle pour me dire qu’il y avait  un cas grave à la maison. Il  rentrait de l’école. Comme il faisait noir, il entré dans la chambre de ses parents. Il a trouvé sa soeur étendue, tête écrasée, fracassée. Il y a des trous partout, du sang partout dans la chambre, au mur, dans les habits. A  22 heures, on a enlevé le corps pour la morgue de l’hôpital général.

Il y a son frère,  mon fils adoptif, qui avait une attitude incompréhensive. Il ne parlait à personne. On a essayé de fouiller son studio où il passait nuit. On a trouvé le pagne que portait la fille avec du sang, son pantalon à lui plein de sang et des boucles d’oreille de la fille dans son studio. Il est porté disparu.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner