Le bilan de l’assemblée du Nord-Kivu est négatif, selon la société civile

Une dizaine de députés provinciaux ont échangé avec une centaine de leurs électeurs, jeudi 25 novembre à Goma, sur le bilan de leurs réalisations durant les quatre premières années de la législature. Cette séance d’échanges a été organisée par l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Les membres de la société civile présents à cette rencontre ont jugé négatif ce bilan, contre l’avis des députés concernés.

Le Président de la société civile du Nord-Kivu, Jason Luneno, estime que le bilan de l’assemblée du Nord-Kivu est négatif notamment à cause des accointances des députés avec l’exécutif provincial. Il a fustigé le fait que l’assemblée provinciale ait voté des édits budgétaires sans évaluer l’application des budgets précédents.

« Plus de 80 pourcent des collaborateurs du gouverneur de province, qu’ils soient incompétents ou pas, sont recommandés par les députés. Moi je pense que c’est un mandat raté », a déclaré Jason Luneno.

Le vice-président de l’assemblée provinciale ne fait pas le même bilan. Baumbilia Kisolomi estime que la réussite ou l’échec des réalisations de l’assemblée provinciale ne peuvent être évalués globalement.

Il a déclaré :

« Les mesures votées sont les décisions de la majorité. Mais nous avons remarqué que la plupart d’édits que nous votons ne sont pas exécutés. C’est pourquoi nous avons dit que le bilan doit être fait sur chaque député et non sur l’institution dans son ensemble. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner