Masisi: les chefs coutumiers de Osso dénoncent des exactions sur la population


Territoire de Masisi au Nord Kivu

Les populations civiles de la collectivité-secteur de Osso, à environ 100 kilomètres au nord-ouest de Goma, sont victimes des exactions commises par   des hommes en armes, identifiés comme des soldats FARDC, indiquent les autorités coutumières de la contrée.

Selon les autorités locales, plusieurs cas de tuerie et de  pillage ont été enregistrés le mois en cours.

Les responsables des FARDC rejettent en bloc ces allégations tout en attribuant les exactions aux FDLR.

Selon le chef de secteur de Osso, au moins six personnes ont été tuées dans la région de Tukombo la semaine dernière par des hommes en armes identifiés comme des FARDC.

Les victimes seraient de paisibles paysans qui revenaient de leurs champs. Selon toujours ce responsable, les autorités militaires, attribuent plutôt ces faits aux combattants FDLR.  Les

Mwami Tussi Batwa Alexis explique :

Parmi la vente des porcs et les chèvres qu’ils ont pillés là-bas, on voit parfois encore ces hommes qui viennent attaquer la population locale. La nuit du 23 au 24 novembre, on a tué quatre personnes.

Pourtant l’un des chefs du groupement des Boabo, Osso, le mwami Mushesha Kakulira confirme ces informations. Il précise qu’au- delà des cas de tuerie et pillages, les populations, déjà affectées par les affres de la guerre, sont aussi assujetties à la collecte des rations alimentaires pour les militaires :

Nous avons un problème pour le moment, c’est celui de rations. J’ai été voir le colonel Akatale. Il m’a que c’est fini. On ne doit plus demander à la population de rationner les militaires.

Les responsables militaires à Nyabiondo rejettent ces allégations et parlent d’instrumentalisation des populations locales par quelques chefs coutumiers.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner