Buluwo: les ONG dénoncent le sous-équipement des policiers

Après l’évasion de trente trois détenus de la prison de haute sécurité de Buluwo, la nuit du samedi 25 au dimanche 26 novembre, les ONG de défense des Droits de l’homme du Katanga demandent un renforcement de la sécurité dans cette maison pénitentiaire. Elles fustigent le fait que l’autorité publique ne sécurise pas assez les prisons.

Le président de L’Asadho/Katanga, Timothée Mbuya, indique que les policiers commis à la garde de la prison de Buluwo sont en nombre insuffisant et sont sous équipés.

«C’est une prison où les policiers devraient être les plus équipés et les mieux formés parce qu’il y a une façon de traiter les détenus propre à une prison de haute sécurité », a-t-il déclaré.

Il recommande par ailleurs de réaménager certaines cellules qui ont été détruites après les évasions de ces derniers mois.

Le conseil de sécurité du Katanga avait décidé, lundi 29 décembre, de renforcer la sécurité dans les différentes prisons de cette province après les multiples évasions qui y ont été recensées.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner