Bientôt une campagne contre la polio au Bandundu

Une campagne de vaccination contre la polio flasque aiguë est prévue dans le Bandundu et dans les zones frontalières avec le Congo-Brazzaville. Cependant, la ville de Kinshasa n’est pas à l’abri de l’épidémie qui sévit au Congo voisin, a déclaré jeudi 2 décembre à Brazzaville le directeur régional de l’Unicef pour l’Afrique du Centre et de l’Ouest, Gianfranco Rotigliano, qui vient de visiter les hôpitaux de Pointe-Noire où on compte déjà cent septante-deux morts.

Après avoir confirmé le cas d’un malade de Pointe-Noire qui est décédé cette semaine à Kinshasa, Gianfranco Rotigliano a annoncé l’existence d’un autre cas dans le Bandundu, indiquant qu’il faut attendre une confirmation de l’OMS.

A cet effet, le directeur régional de l’Unicef a annoncé une campagne de vaccination dans le Bandundu et dans les zones frontalières avec le Congo-Brazzaville, sans préciser de date.

La même source indique que ces vaccinations devraient avoir lieu très rapidement.
« L’Unicef, était très impliqué », a ajouté Gianfranco Rotigliano, avant de quitter Brazzaville pour Kinshasa.

Gianfranco Rotigliano s’est rendu mercredi 1er décembre à Pointe-Noire, en République du Congo, pour visiter des foyers de l’épidémie de polio qui a déjà fait plus de morts au Congo-Brazzaville dont cent septante-deux à Pointe-Noire.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner