Mbanza-Ngungu: échauffourées entre policiers et élèves à Kolofuma


Tribunal de Mbanza-Ngungu qui pourrait se saisir du dossier

Le commissariat de la police détruit, des documents et des kits électoraux de la CEI brûlés; tel le bilan des échauffourées qui ont opposé samedi 4 décembre les élèves de l’Institut  Luzinguampa et les  éléments de la police nationale du groupement Kolo mission, en territoire de Mbanza Ngungu, à plus de 230 kilomètres à l’Est de Matadi. Une querelle autour d’un amant a dégénéré, apprend-on des sources sur place.

Selon plusieurs sources de Kolo mission, tout est parti d’une incompréhension entre deux élèves qui se disputaient un amant. Une bagarre s’en est suivie avec l’implication d’autres élèves. Ces derniers ont formé deux camps.

Informée, la police locale est descendue sur le lieu. Les deux élèves ainsi que d’autres ont été arrêtés et acheminés au commissariat de police locale.

Ayant appris la nouvelle, une cinquantaine d’élèves ont pris d’assaut le commissariat de police pour libérer leurs camarades.

Le bureau du commissariat a été saccagé, des documents et des kits électoraux de la CEI gardés sur place brûlés.

Selon plusieurs sources locales, ces élèves se sont également attaqués au commandant de la police. Celui-ci a eu la vie sauve grâce à l’intervention des étudiants de l’Institut supérieur d’études agronomiques de Mvuazi.

Les trois policiers que compte ce groupement avaient pris le large, selon les mêmes sources.

Aux dernières nouvelles de sources officielles de Kolo mission, des renforts policiers en provenance de Mbanza-Ngangu sont arrivés sur place.

Ce dimanche 5 décembre, le calme est revenu et une enquête est ouverte.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner