FARDC: la distribution de nouveaux uniformes en difficulté au Nord-Kivu

L’opération de distribution de nouvelles tenues militaires et de remise des cartes aux soldats des Forces armées de la RDC (FARDC) avance difficilement dans la province du Nord-Kivu. Quelques officiers refusent toujours d’envoyer les soldats de leurs unités pour le recensement biométrique. Les responsables de la 8ème région militaire mettent en garde ces officiers contre la manipulation.

Des sources concordantes affirment que les officiers issus de l’ex-mouvement CNDP sont réticents au recensement de leurs troupes, étape préalable à la distribution des uniformes.

A Kanyabayonga par exemple, la commission n’a pu travailler faute de consensus, affirment les sources de la 8ème région militaire.
Tout en assurant que chaque soldat recevra sa carte militaire et sa nouvelle tenue, le porte-parole des opérations Amani Leo au Nord et Sud-Kivu, Major Sylvain Ekenge met en garde les officiers qui n’enverront pas les soldats de leurs unités à la commission.

Il explique :

« Si la commission rentre et qu’un militaire ou un officier n’a pas de tenue, il ne sera pas considéré comme militaire des FARDC. Celui qui ne se retrouvera pas avec une tenue sera considéré comme un membre de groupe armé ou comme un FDLR, tout simplement. »

Dans les rues de Goma, la population exprime déjà son inquiétude. Elle craint que les soldats qui ne seront pas recensés, puissent constituer un facteur d’insécurité dans certaines localités de la province.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner