Nord-Kivu: procès annoncé de deux responsables des FDLR en Allemagne, la société civile s’en félicite

Des réactions, au Nord-Kivu, sont enregistrées au sein de la société civile, après l’annonce par les autorités judiciaires allemandes du démarrage prochain du procès contre Ignace Murwanashyaka et Straton Musoni, dirigeants des FDLR. Parmi les voix qui se font entendre, celle du Racid, Réseau d’action citoyenne pour la démocratie.

Le Racid salue l’annonce du parquet fédéral d’Allemagne d’engager un procès contre Ignace Murwanashaka, responsable des FDLR et son adjoint Straton Musoni.

Le coordonnateur du RACID, Me Emmanuel Lumbulumbu,  pense que  les populations du Kivu victimes de la barbarie des FDLR doivent être informées de l’évolution de ces procès.

Et, surtout, elles doivent, estime-t-il, obtenir réparation des préjudices causés par ces rebelles.

Il l’a dit à radio Okapi:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Dans l’ensemble, la société civile du Nord-Kivu pense que c’est bien de juger les commanditaires présumés, mais les auteurs directs de ces actes courent librement  dans la région du Kivu.

Selon Le président provincial de cette structure Jason Luneno, ces derniers devraient aussi être arrêtés par la communauté internationale.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner