Une nouvelle incursion de la coalition Maï-Maï Pareco – FDLR signalée Lubero

Carte de Lubero au Nord KivuCarte de Lubero au Nord Kivu

Carte de Lubero au Nord Kivu

Des miliciens Maï-Maï Pareco alliés aux rebelles hutu rwandais des FDLR ont fait incursion dans la nuit du lundi à mardi 28 décembre dans le village de Kasiki à 173 kilomètres au sud-ouest de Butembo en groupement Tama dans la collectivité des Bamate dans le territoire de Lubero. Plusieurs biens de la population ont été emportés par les assaillants, indiquent des témoins. 

Les combattants Pareco alliés aux FDLR ont fait irruption dans le village en tirant des coups de feu en l’air, a affirmé à Radio Okapi un habitant de Kasiki joint mardi matin au téléphone. 

La population locale prise de panique, a-t-il précisé, s’est enfuie dans la brousse environnante. 

Le chef de groupement Tama, Gabriel Mbatsikirire, a confirmé l’information, poursuivant que par la même occasion les rebelles ont ravi notamment des animaux domestiques, de la nourriture et des ustensiles de cuisine. 

Les attaques rebelles contre les populations civiles se multiplient ces derniers temps, a-t-il indiqué, précisant que celles-ci s’accompagnent souvent d’extorsions, de tortures, d’enlèvements des jeunes voire de viols des femmes. 

Le chef de groupement Tama a reconnu néanmoins que la 2ème brigade des FARDC basée à Luofu, chef-lieu du groupement mène régulièrement des opérations de ratissage pour stabiliser la contrée. 

Dimanche 26 décembre, des militaires de cette brigade ont délogé la coalition FDLR – Pareco des localités de Kanune, Mashuta et Kalevya au sud-ouest de Luofu, selon le même source. 

La société civile de Lubero, par le truchement de son président, José Malikidogo, a condamné cette énième  attaque  contre Kasiki tout comme  les enlèvements des paisibles citoyens; notamment à l’est de Kanyabayonga.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner