Katanga: le gouvernement provincial dénonce la présence des FDLR dans le Tanganyika

Population fuyant les FDLRPopulation fuyant les FDLR

Population fuyant les FDLR

Des éléments FDLR  sèment  la terreur et la désolation parmi les populations civiles du secteur de Bendera, à 120 kilomètres  au nord de Kalemie.  Moïse Katumbi, gouverneur de la province du Katanga,  qui donne cette information,  déplore cette présence des combattants hutus rwandais dont les dernières attaques sur la chaîne des Mitumba dans le secteur de Bendera, ont provoqué le mouvement des centaines de  déplacés  des villages environnant  Bendera  et  Mapanda,  vers le territoire de Nyunzu.

Moïse Katumbi Chapwe le dit à Radio Okapi. Téléchargez:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner