Bonana 2011: effervescence dans les marchés, les magasins et les supermarchés de Kinshasa


Engouement au marché central de Kinshasa, www.congoforum.be

Jusqu’à ce vendredi 31 décembre soir, magasins et supermarchés étaient toujours inondés de monde, pour les derniers achats de la bonana 2011. Habits, jouets pour enfants et vivres, tels sont les principaux produits que des milliers des Kinois se procuraient encore jusqu’au soir de la Saint Sylvestre, à quelques heures de la nouvelle année.

Marchés et grandes artères de la ville province grouillaient du monde déjà dans la journée. Un monde fou.

Et tout portait à croire que la plupart des Kinois ont choisi de faire des courses d’achats pour cette fête de fin d’année à la dernière minute.

Si certaines familles s’étaient préparées bien avant, d,autres ont dû attendre jusqu’au dernier jour.

Ainsi, dès ce vendredi matin et pendant toute la journée, on a vu plusieurs personnes, hommes et femmes, courir dans tous les sens, malgré les difficultés de transport.

Au menu de leurs achats, principalement des vêtements, des chaussures et parfois des jouets pour leurs progénitures, mais aussi de quoi mettre sous la dent pour fêter, comme c’est la tradition, le passage d’une année à une autre.

«C’est vrai qu’il n’y a pas d’argent, nais on s’organise quand même pour faire plaisir aux enfants. Avec le délestage, le manque d’électricité, on n’a pas pu faire les provisions», s’explique une mère de famille.

Certaines personnes affirment que les achats de la dernière minute sont le fait que beaucoup de travailleurs, les fonctionnaires de l’Etat surtout, n’ont touché leur salaire que la veille ou ce vendredi même.

Dans tous les cas, tous les parents ou presque n’ont qu’une préoccupation ce dernier jour de l’année 2010: faire plaisir à leurs enfants.

«On nous a dit que l’année 2010 serait une année du social, voilà, c’est seulement à la dernière, pour ne pas se retrouver ridicules devant les enfants, que nous venons au marché», explique à son tour à Radio Okapi un père de famille.

Pour les observateurs, si la Noël a été morose dans la capitale congolaise, en dépit de la conjoncture, la plupart des parents se sont cassés en mille morceaux pour donner ne fût-ce qu’un petit sourire à leurs progénitures à l’occasion de la bonana.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (151)
Ebola (129)
Djugu (55)
FARDC (51)
FCC (49)
Léopards (46)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (25)
Lamuka (23)
AFDC-A (23)
CACH (20)
Caf (20)
Monusco (20)