RVA: les agents attendent la nomination d’un nouveau comité de direction

Un avion sur la piste de l'aéroport de N'djili, KinshasaUn avion sur la piste de l’aéroport de N’djili, Kinshasa

Un avion sur la piste de l'aéroport de N'djili, Kinshasa

Un calme précaire a prévalu, ce lundi 10 janvier à la Régie des voies aériennes (RVA), après l’arrêt de travail observé au siège de cette entreprise le week-end dernier. Le personnel réclame notamment le départ de Administrateur délégué général (ADG), Jean Assise. Ce dernier n’a toujours pas réagi.

Les agents de la RVA refusent la reconduction du contrat de stabilisation de cette entreprise publique. Cela doit avoir pour conséquence, le départ de l’actuel ADG.

Ils demandent également la mise en place d’un nouveau comité de direction, conformément à la note du Premier ministre datée du 21 décembre 2010.

Le mandat de l’ADG Jean Assise, nommé à la faveur du contrat ADPI/KPMG visant la stabilisation de cette entreprise, a expiré depuis octobre 2010.

Pour illustrer le grief de mauvaise gestion porté contre lui, les employés évoquent, du côté technique, la vétusté et l’insuffisance du matériel de la RVA.

Sur le plan financier, ils crient à la contre-performance et à la catastrophe. Selon eux, la modernisation de la gestion prônée par l’équipe dirigeante a échoué.

Quant au social, ils déplorent le licenciement abusif de plus de trois cents agents.

Au regard de ce bilan, le personnel exige le départ de l’ADG, a indiqué Jean Bedel Ndundila, président de l’Intersyndicale:

«La résistance se trouve effectivement à leur niveau, au niveau politique. Pour nous, nous encourageons la décision du gouvernement ; celle de la non reconduction du contrat ADPI/KPMG.»

Jean Assice n’a pas été joignable pour une éventuelle réaction.

Des sources proches de l’ADG estiment que le silence est de mise dans son camp, en attendant les nouvelles dispositions de la ministre du Portefeuille, autorité de tutelle. Celle-ci non plus n’a pas été joignable ce lundi.

Entre-temps, la police judiciaire s’est saisie du dossier. Le bureau de Jean Assice est déjà scellé en attendant l’issue de ce problème.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner