Walikale-Masisi: menacées par les FDLR, les populations demandent plus de sécurité


Vue aérienne de Masisi et ses environs

La série d’opérations militaires menées contre les FDLR depuis le début de l’année 2009 dans les secteurs  Osso-Banyungu dans le territoire de Masisi et Waloa-Yungu  dans celui de Walikale,  à environ 100 kilomètres au nord-ouest de Goma n’ont pas encore d’impact positif sur la sécurité des civils.  Au contraire,  ces populations sont toujours confrontées au récurent problème d’insécurité  dû à la présence des FDLR.  Elles demandent plus de sécurité.

Les autorités coutumières ainsi que les représentants de la société ont exprimé cette doléance  lundi 24 janvier à une délégation de la Monusco  conduite par le Lieutenant-général Chander Prakash, commandant de la force de la Monusco, en tournée d’inspection et d’évaluation des troupes dans ces deux secteurs.

Du 30 décembre 2010 au 1er janvier 2011, les FARDC ont attaqué les positions des FDLR à Bushani et Kalambairo dans le secteur Osso Banyungu.

Selon les habitants de Kalambairo rencontrés à Kimua, tous les deux villages, y compris les structures de santé, ont été pillés au cours de ces opérations.

Ceux-ci précisent que peu après le départ des militaires FARDC de ces secteurs, les FDLR y sont encore revenus.

Un des chefs locaux de Kimua témoigne :

Depuis le mois de janvier 2009, les opérations se sont succédé dans notre zone, mais nous n’avons pas la paix. La récente, c’est l’opération du 31(décembre) au premier janvier courant qui, elle aussi, n’a rien changé. Plutôt, tout mon village Mikweti a été pillé. Si les autorités pouvaient nous aider à récupérer même une partie des biens pillés.

Le Commandant de la force de la Monusco s’est montré sensible aux doléances de cette population.  Le lieutenant général Chander Prakash a déclaré :

J’ai bien enregistré les doléances et je vais discuter avec les autorités des FARDC sur la stratégie à appliquer pour nous assurer qu’on a définitivement mis fin à la présence des FDRL à Kimua…

Il faut noter que les FDLR et les Mai Mai du groupe APCLS (Alliance des Patriotes pour un Congo libre et souverain) sont  toujours actifs dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (52)
Kinshasa (31)
Ceni (31)
FCC (29)
Beni (28)
Unpc (27)
UDPS (26)
Corruption (25)
Monusco (21)
Butembo (21)
Sécurité (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)