Les conflits fonciers refont surface à Kongolo

Le territoire de Kongolo, au nord du Katanga, connaît actuellement la résurgence des conflits de pouvoir coutumier. Le dernier en date est celui qui oppose deux personnes prétendant  toutes régner sur une portion de la localité de Zimba, à  plus ou moins 50 kilomètres de Kongolo-centre. L’administrateur de territoire estime que la plupart de ces  conflits sont alimentés par sa hiérarchie.

«Si vous ne venez pas m’introniser tout de suite, soyez certain, les gens vont s’entretuer,» a déclaré le samedi 5 février,  à la mi-journée, un homme qui s’est présenté  devant l’administrateur de territoire de Kongolo, Georges Libolomu.

Ce dernier a fait arrêter cet homme qu’il accuse de menace à l’ordre public.

L’incriminé, qui a passé quelques heures au cachot de la police, prétend régner sur Zimba.

Cette localité que la rébellion du RCD, en 1998 a été scindée en deux, pour placer un responsable à la tête de chaque portion.

La réunification du pays en 2003 a permis également celle de la localité de Zimba. C’est là la source du conflit.

Aujourd’hui, les conflits de pouvoir coutumier tout comme les conflits fonciers resurgissent de partout dans le territoire de Kongolo.

Pourtant, indique Georges Libolomu, la plupart de ces conflits ont été réglés depuis 70 ans par l’administration coloniale.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner