Kisangani: non payés depuis 3 mois, les députés sèchent les plénières de l’assemblée provinciale

Une vue de la ville de Kisangani. Photo syfia-photos.infoUne vue de la ville de Kisangani. Photo syfia-photos.info

Une vue de la ville de Kisangani. Photo syfia-photos.info

Le quorum n’a jamais été atteint aux sept plénières convoquées à l’assemblée provinciale de la Province Orientale depuis la rentrée parlementaire de janvier. Les élus provinciaux brillent par leur absence. Ils mettent en avant  les conditions sociales difficiles qui sont leurs, étant donné qu’ils n’ont pas touché leurs émoluments depuis trois mois. Le manque d’argent les démotive et cela  handicape le bon fonctionnement de l’organe législatif provincial.

La rentrée parlementaire de cette année 2011 a eu lieu le 18 janvier dernier. A la cérémonie d’ouverture, le nombre des députés provinciaux présents dans l’hémicycle n’avait pas dépassé trente sur les quatre-vingt seize que compte cette institution provinciale.

Le quorum n’a pas été non plus atteint  lors de la première plénière du 3 janvier : seuls trente quatre membres  se sont présentés.

Il en a été de même pour les six autres plénières qui ont suivi, plusieurs cas d’absence et d’excusés avaient été enregistrés.

Selon le président de l’Assemblée provinciale, la situation sociale que traversent ses collègues députés en est la cause.

Philippe Masikini  Kamango explique:

Les députés ne sont pas tellement motivés parce que quelque qui travaille doit être rémunéré et avoir ses droits. Quand un député doit faire deux, trois mois sans être payé, sa participation aux plénières lui paraît très difficile.

Malgré cette situation, le président de l’assemblée provinciale s’efforce de conscientiser ses collègues.

Cependant, certains, comme le député Homère Badiabale, élu de Buta encore en vacances pour raison de santé,   estiment qu’il est inadmissible pour un élu du peuple de se mettre en grève.

Le président de l’assemblée provinciale affirme avoir effectué trois missions à Kinshasa en vue de débloquer la situation mais sans succès. Les émoluments des députés ne sont toujours pas arrivés, fait-il savoir.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner