Opération «Umbrella»: la LRA en difficulté dans la Province Orientale, selon la Monusco

La récente opération militaire dénommée: «Umbrella» ainsi que les opérations spéciales conjointes ont sensiblement réduit la liberté d’action et l’espace de manœuvres des rebelles ougandais de la LRA dans la Province Orientale. Le porte-parole militaire de la Monusco, le lieutenant-colonel Mamadou Gaye, l’a déclaré ce mercredi 23 février à Kinshasa lors de la conférence hebdomadaire de la mission Onusienne en RDC. 

Le lieutenant-colonel Gaye a reconnu que la traque de la rébellion ougandaise dans cette partie du Nord-Est de la RDC est une tâche hardue:

«Je le confirme la LRA est affaiblie. Il est difficile de traquer la LRA. C’est des groupuscules des combattants qui évoluent en très petits groupes, qui sont très mobiles. Et ils évoluent sur un terrain qu’ils maîtrisent parfaitement, qui a à peu près, la dimension de la France, où nous avons un bataillon qui est déployé mais également avec quelques unités de l’armée ougandaise qui évoluent en même temps que les FARDC.»

Les renseignements parvenus à la Monusco indiquent que la LRA est disloquée, selon lui. Ses élément évoluent généralement dans le parc national de la Garamba, mais également dans les périphéries de grandes localités de Dungu, Faradje et de Nyangara, où ils se mélangent avec la population, a-t-il poursuit.

Le lieutenant-colonel Gaye espère toutefois en la neutralisation totale de cette rébellion ougandaise, avec des différentes opérations de traque qui se poursuivent sur place:

«Les opérations que nous faisons, ce sont des opérations qui sont ciblées. Parce qu’on ne peut pas employer des moyens  extrêmement lourds qui risquent de peser lourd sur les populations locales. Ces opérations également commencent à porter leurs fruits: il y a des cas de défection [et] d’autres cas de reddition qui nous révèlent que la LRA est extrêmement fatiguée. Ils font face à des difficultés de commandement, d’organisation et de survie.»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner