Bas-Congo: les habitants de Nkamuna inquiets du sort des leurs compatriotes enlevés depuis un mois

Les habitants du village Nkamuna en territoire de Songololo situé à 55  kilomètres à l’est de Matadi s’inquiètent du sort réservé à onze de leurs voisins arrêtés par les policiers angolais en territoire congolais depuis près d’un mois.

Le porte-parole des villageois de Nkamuna, Mbungu Philosophe, affirme qu’aucune information n’est parvenue sur ces Congolais emmenés en Angola depuis leur rapt.

Selon lui, les villageois sont en insécurité et ne vont plus aux champs par crainte d’être arrêtés par les policiers angolais qui font des incursions régulières de plus de 7 kilomètres à l’intérieur du territoire congolais.

Ces policiers, indiquent, Mbungu Philosophe, traversent la borne 17 qui sépare Lufu et la province angolaise Do Zaïre.

Il y a près d’un mois une délégation des habitants de Nkamuna avait saisi les autorités provinciales et la Monusco à Matadi sur ce rapt.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner