Meeting du 24 avril: l’UDPS dénonce l’arrestation de ses militants à Limete

Etienne Tshisekedi, président de l’UDPS à Bruxelles en 2010. Photo udps.beEtienne Tshisekedi, président de l’UDPS à Bruxelles en 2010. Photo udps.be

Etienne Tshisekedi, président de l’UDPS à Bruxelles en 2010. Photo udps.be

Six personnes arrêtées, et d’autres blessées, toutes membres de l’UDPS. C’est ce qu’affirme le président des Compagnons d’Etienne Tshisekedi et membre de l’Union pour la démocratie et le progrès social qui parle d’un incident survenu mercredi à Limete au moment où des partisans de ce parti politique voulaient placer une banderole de sensibilisation au meeting que va tenir le dimanche 24 avril prochain le leader de l’UDPS.  Mais, la police rejette cette allégation.

Raoul Nsolua raconte:

«Vers 8h, à la 11e Rue, quartier industriel Limete, quelques compagnons d’Etienne Tshisekedi, des combattants de l’UDPS et transporteurs des motos, étaient en train de placer la banderole mobilisant le peuple pour le meeting qui se tiendra ce 24 avril par le président Étienne Tshisekedi wa Mulumba. Ils ont vu surgir quelques militants du PPRD qui ne voulaient pas que cette banderole puisse monter. Il s’en est suivi la bagarre et Il y a des blessés graves.»

Le président des Compagnons de Tshisekedi de poursuivre:

«Quelques combattants ont été arrêtés et amenés vers la police à Limete, quartier Échangeur,  et d’autres à Kingabwa,  aux contenairs Simba et Mandrandele. Moi-même, j’étais là, je les ai vu embarquer dans une voiture de couleur rouge vers une destination inconnue. Nous exigeons immédiatement leur libération, sans condition.»

Le  colonel Eddy Mukuna, commandant  groupe  Mobile  d’intervention  Kin Est de  la  police rétorque qu’il n’y a eu aucune arrestation des militants de l’UDPS.

L’offiier de la Police nationale congolaise s’explique:

«A ce que je sache, M. l’inspeteur provincial nous a fait part dans notre réunion de commandement, de la tenue du meeting de l’UDPS au stade Tata Raphaël,  le dimanche, et nous, la police, nous allons jouer un rôle d’encadrement pour éviter qu’il y ait des débordements et dérapages.»

Concernant les arrestations, le colonel Eddy Mukuna est catégorique:

«Nous n’avons pas arrêté un quelconque militant de l’UDPS, en train de faire la propagande pour la manifestation de dimanche. Ils sensibilisent leurs militants. La police n’a le rôle que celui de pouvoir encadrer cette manifestation de dimanche.»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (169)
Ebola (63)
FARDC (48)
Kinshasa (29)
Beni (29)
FCC (29)
Ceni (29)
Unpc (26)
UDPS (25)
Corruption (24)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (19)
Yumbi (18)
CSAC (18)