Province Orientale : nouvelle attaque des LRA à Aba, 5 enlèvements

Faradje, marquée en rouge sur la carte.Faradje, marquée en rouge sur la carte.

Faradje, marquée en rouge sur la carte.

Le calme est revenu depuis hier samedi à Aba, dans le territoire de Faradje, après une attaque des rebelles ougandais de LRA dans cette cité  dans la nuit du jeudi 28 à vendredi 29 avril.

Selon le chef de cette cité et la société civile de ce territoire, cinq personnes,  essentiellement des enfants, ont été enlevées par les assaillants au cours de cette attaque. La même source signale également un mouvement de populations dont certaines ont commencé à regagner la cité d’Aba.

Selon certaines sources locales,  une dizaine de rebelles ont fait une incursion à Aba. Le chef de cité précise que ces LRA ont enlevé deux mineures au quartier Impara. Deux garçons et une femme ont été également kidnappés au village de Kiriba, à l’extrême de la cité.

Les assaillants se sont ensuite retirés dans la brousse après que la population ait alerté les FARDC.

L’autorité affirme que les assaillants n’ont pas pu piller les biens de la population grâce à l’intervention des forces loyalistes. Elle indique cependant que cette attaque a provoqué un mouvement de populations. Certaines ont passé la nuit à la belle étoile, d’autres ont trouvé refuge au village voisin.

Le président de la société civile de Faradje indique que ce groupe des LRA se dirigerait vers le village de Katanga, après l’attaque d’Aba.

Le calme est revenu dans cette cité grâce à la présence des FARDC. Ces dernières organisent des patrouilles pour rassurer la population qui vaque normalement à ses occupations.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner