RDC: l’Anic plaide pour un ordre national des infirmiers

Plus de huit mille infirmiers ont défilé le jeudi 12 mai au stade des Martyrs pour commémorer la Journée internationale de l’infirmier. Le thème retenu cette année est «Combler l’écart: améliorer la qualité et l’équité». A l’occasion de la célébration de cette journée, le président de l’Association nationale des infirmiers du Congo (Anic), Kandala Mayama, a plaidé pour la création d’un ordre national des infirmiers.

La RDC compte plus de soixante mille infirmiers. Ceux-ci plaident pour la valorisation de leur métier et la révision de leur statut. Ils dénoncent aussi la marginalisation dont ils sont victimes.

Pourtant, affirme l’un d’eux, «l’infirmier est au cœur même des soins de santé des malades.» 

Selon le président de l’Anic, l’infirmier est le plus marginalisé des personnels de santé. Il a un salaire de moins de 70 000 FC.

Kandala  Mayama invite le gouvernement à améliorer les conditions de travail des infirmiers.

A lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner