Lubero: la population se soulève contre les autorités établies

Plusieurs chefs locaux dans le territoire de Lubero sont contestés par leurs administrés qui les accusent d’incapacité et d’incompétence dans la gestion de leurs entités. Ce qui explique une marche de colère organisée, lundi 16 mai, par la population dans différents coins de cette entité du Nord-Kivu.

Ces manifestations ont occasionné le départ du chef de poste de la localité d’Ombole, dans le secteur de Bapere.

Il était accusé de s’adonner à l’ivresse au détriment du développement du secteur.

A Butsoronya, la population a marché pour dénoncer des arrestations arbitraires dont elle serait victime.

Le chef de cité a dû fuir pour trouver refuge dans un village voisin.

La société civile de Lubero a indiqué que ces soulèvements interviennent après ceux enregistrés dans la cité de Kayna et Kaseghe, dans le même territoire de Lubero, contre les chefs locaux.

Elle a annoncé cependant la tenue d’un dialogue social pour remédier à cette situation.

L’administrateur du territoire est resté injoignable.

Lire aussi sur Lubero

Goma: les forces vives opposes à l’adhésion des chefs coutumiers à la MP

Attaque des FARDC à Lubero: cinq combattants Maï-Maï tués et deux autres blessés

Lubero: démantèlement des barrières illégales sur la route Butemnbo-Mangurejipa

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner