Bukavu: des cas d’assassinat se multiplient, trois morts en une seule nuit

Vue panoramique de Bukavu, 2004.Vue panoramique de Bukavu, 2004.

Vue panoramique de Bukavu, 2004.

Des inciviques ont mené des attaques dans certains quartiers de la ville de Bukavu dans la nuit de dimanche 22 à lundi 23 mai. Bilan: trois morts et une blessée.

Dans la commune de Kadutu, par exemple,  des hommes en armes ont tué deux personnes. 

Parmi les deux victimes de la nuit dernière,  il y a un chauffeur du gouvernorat de province. Il rentrait chez lui vers 22 heures, selon des sources sur place, lorsqu’il a été abattu au volant de sa voiture, au quartier Kasali, à Kadutu. 

Au quartier Nkafu, des individus en armes ont fusillé un homme qui voulait apporter son secours à la maison voisine,  victime d’une attaque de ces inciviques. 

Entre-temps, de jeunes gens de la même commune ont barricadé la route de Kadutu-Kasali, empêchant ainsi toute circulation sur cette voie.

Au quartier Irambo, dans la commune d’Ibanda, des inconnus ont lancé une grenade sur une maison, qui a pris feu, vers 3 heures du matin. L’engin a tué sur le coup le propriétaire de la maison. Son épouse, grièvement brûlée, est dans un état critique à l’hôpital. 

La population du quartier a mis le feu à la maison voisine, dont le propriétaire était soupçonnée être l’instigateur de ce meurtre.

Interrogé sur la recrudescence des cas d’assassinat, notamment sur ceux de la nuit dernière, le gouverneur de la province du Sud-Kivu, Marcellin Chishambo, a déclaré qu’il ne pouvait pas se prononcer avant les résultats des  enquêtes de la brigade criminelle.

Lire aussi:

Bukavu: des mouvements des jeunes déjouent des vols à mein armée

Bukavu: insécurité génaralisée dans la province, le Radhoski interpelle les autorités provinciales

Insécurté: un étudiant fusillé à Bukavu

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner