Mbuji-Mayi: veuves militaire et blessés de guerre en colère

A Mbuji-Mayi au Kasai oriental, les veuves militaires et autres blessés de guerre de la 5e région militaire ont manifesté leur colère mercredi 25 mai pour réclamer le paiement  régulier de leur  solde mensuelle., mais aussi  la prime  qu’aurait envoyée le chef de l’Etat en leur faveur.

Ils étaient une trentaine, veuves des militaires et blessés de guerre qui ont manifesté leur ras-de bol.

C’est depuis le week-end dernier qu’ils attendent d’entrer dans leur droit de la part de la 5e Région militaire.

L’une des veuves raconte son calvaire:

«Je m’appelle Kasala  Mualukie. Je suis veuve militaire, mon mari est mort dans la guerre. Mes enfants n’étudient plus, j’en ai 7. Je suis comme tu me vois là, sans d’autre habit que celui que je porte maintenant. Je n’ai que ce pagne que je ne peux même pas nettoyer parce que je n’en ai pas de rechange. Je suis dans les travaux domestiques ou champêtres chez des tiers, juste pour avoir une mesurette de fufu. J’ai donc placé tout mon espoir dans la solde et la prime qui nous ont été promises. Eux-mêmes nous ont annoncé cela, mais depuis samedi, ils nous font faire des va-et-vient. Lundi, allez, revenez, mardi, allez revenez. Et aujourd’hui, ils disent qu’il n’y a pas d’argent, que le colonel a envoyé un message, que le général n’est pas là…Nous sommes agacés. C’est l’argent de notre décompte final. Il nous le faut pour que nous rentrions dans nos villages.»

De son côté, à la 5e région militaire, le chargé des ressources humaines  indique que le paiement de cette solde a été  retardé par l’établissement des véritables  listes des veuves militaires et autres bénéficiaires.

Quand à ceux qui veulent rentrer dans leurs provinces d’origine, ajoute-t-il, ils peuvent introduire des demandes et obtenir les papiers pour faciliter leur déplacement .

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner