Un programme d’urgence de desserte en eau potable et en électricité à Kinshasa: 55 millions US

Siège de la Regideso à KinshasaSiège de la Regideso à Kinshasa

Siège de la Regideso à Kinshasa

Le ministre de l’Energie, Gilbert Tshiongo Tshibi Kubula, a lancé jeudi 26 mai, un programme d’extrême urgence pour stopper la dégradation de la desserte en eau potable et en électricité dans la ville province de Kinshasa. Le coût global de ce programme est évalué à plus de 55 millions de dollars américains.

Gilbert Tshiongo Tshibi Kubula voudrait stabiliser la situation de la desserte en eau et en électricité. Le programme prévoit:

  • environ 51 millions US pour la Société nationale d’électricité (Snel), et
  • au moins 4 millions US pour la Régie de distribution d’eau (Regideso).

Au bout de sept mois, la durée prévue du moins pour la Snel, ce programme devrait permettre l’application des solutions adéquates aux perturbations constatées dans la distribution de l’énergie électrique pour une amélioration rapide.

Plusieurs mesures sont préconisées, notamment, la remise en service de différentes machines actuellement à l’arrêt dans les centrales hydroélectriques d’Inga 1, 2 et et de Zongo.

Au niveau de la distribution, il est prévu la remise en service du transformateur du poste de Lingwala  dans la commune de Bandalungwa et l’installation d’un nouveau transformateur au poste de Funa dans la commune de Limete.

Quant à la Regideso, Gilbert Tshiongo a annoncé, entre autres, l’amélioration de la desserte en eau potable dans la partie ouest de la capitale, notamment dans ces trois communes:

  • Ngaliema,
  • Selembao et
  • Mont Ngafula.

Les choses devraient aller vite, car, selon le ministre de l’Energie, déjà, le groupe de Zongo a été remis en service dès jeudi soir même.

Ce qui aurait entraîné la réparation d’une panne vieille de deux ans au poste Snel du quartier Synkin, à Bandalungwa.

Le ministre Tshiongo explique ce qui caractérise ce programme:

«Le suivi régulier, hebdomadaire, l’évaluation et la relance par une cellule mise en place, la campagne spéciale de communication qui va accompagner ce programme pour une meilleure traçabilité et transparence sur la gestion des pannes et leur réparation pour atténuer les délestages, et réduire les gènes occasionnés, la publication des programmes de délestage, l’heure du début et de la fin, les pannes et leur réparation, la prise en charge des réclamations des clients avec des numéros verts à utiliser pour communiquer avec la Regideso et la Snel. »

Un acte d’engagement a été ainsi signé entre les responsables de la Snel, de la Regideso, le gouverneur de la ville et le ministre de l’Energie.

Lire aussi:

Eau et électricité: Muzito rencontre les ADG de la Snel et de la Regideso

Assemblée nationale: débat sur la libéralisation du secteur de l’électricité en RDC

RDC: la Bad accorde 58 millions USD pour la réhabilitation du barrage d’Inga

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (50)
Ceni (32)
Kinshasa (31)
FCC (29)
Beni (28)
Unpc (27)
Corruption (26)
UDPS (26)
Monusco (21)
Butembo (21)
Sécurité (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)