Droits de l’homme: les ONG réclament une journée nationale des défenseurs des droits humains pour le 1er juin

Floribert chebeya au studio de Radio Okapi à Kinshasa.Floribert chebeya au studio de Radio Okapi à Kinshasa.

Floribert chebeya au studio de Radio Okapi à Kinshasa.

Au cours d’une conférence de presse, jeudi 2 juin 2011 à Kinshasa,  la société civile et les ONG congolaises ont exprimé leur détermination à faire honorer la mémoire des activistes des droits humains tués depuis 2001. Aussi réclament-elles la reconnaissance par le gouvernement du 1er juin comme une journée nationale dédiée aux défenseurs des droits humains, en mémoire de Floribert Chebeya, ancien directeur exécutif de la Voix des sans voix (VSV), assassiné à cette date en 2010.

Le président du conseil d’administration du Réseau national des ONG de défense des droits de l’homme (Renadhoc), Cheik Hamza, a demandé l’accompagnement des toutes les institutions pour que cette journée soit reconnue comme telle.

Cheik Hamza  a rappelé que Floribert Chebeya embrassait tous les dossiers même les plus difficiles.

«Il n’avait pas peur d’affronter les dossiers malgré leur complexité,» a-t-il ajouté.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Les ONG de défense de droits humains ont demandé, mercredi 1er juin 2011, lors de la commémoration du premier anniversaire de l’assassinat de Floribert Chebeya et de Fidèle Bazana, l’élévation au rang de  héros national de l’ancien directeur exécutif de la Voix sans voix.

Elles lui ont également décerné, à titre posthume, le premier prix «Floribert Chebeya» pour la défense des droits de l’homme.

Les ONG congolaises ont également demandé l’érection d’un monument à l’honneur de Chebeya et invité la haute cour militaire à se saisir pour compétence, des affaires concernant les défenseurs des droits de l’homme, qui n’auraient pas été, selon elles, équitablement menées devant les juridictions inférieures.

Elles ont par ailleurs exprimé, au cours de la même conférence de presse, leur préoccupation de constater qu’en dix ans, dix défenseurs des droits de l’homme ont été tués.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner