Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication: le Cerji interpelle J Kabila

Le président de la RDCongo, Joseph Kabila, lors de la célébration de 50 ans de l'indépendance à Kinshasa le 30 juin 2010.Le président de la RDCongo, Joseph Kabila, lors de la célébration de 50 ans de l’indépendance à Kinshasa le 30 juin 2010.

Le président de la RDCongo, Joseph Kabila, lors de la célébration de 50 ans de l'indépendance à Kinshasa le 30 juin 2010.

La loi organique du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) a été promulguée il y a cinq mois. Jusqu’à ce jour, et à quelques mois des échéances électorales, la mise en place de cet organe traîne. Le Centre d’échanges pour les réformes juridiques et institutionnelles (Cerji) a interpellé, à ce sujet, président de la République, Joseph Kabila, dans une correspondance, datée du 1er juin 2011. 

Après la promulgation de la loi organique du CSAC, il ne restait plus que la désignation des animateurs de cette institution de régulation au niveau des structures et mouvements associatifs des professionnels des médias congolais.

Cinq mois après, rien n’est encore fait. Et selon la Haute autorité des médias (Ham), que cet organe est appelé à remplacer, les violons sont loin de s’accorder au niveau de ces structures, surtout pour la désignation des représentants des provinces.

Le Cerji s’inquiète du silence observé par le chef de l’Etat autour de cette question.

Le directeur exécutif du Cerji, Charles Mushizi, parle, lui, d’un blocage politique. D’où l’interpellation du chef de l’Etat.

Il estime que le président de la République devrait s’impliquer personnellement pour décanter la situation, afin de parachever le processus des réformes entreprises dans le domaine des médias congolais.

«Comme d’habitude, chaque fois que nous adressons des correspondances aux autorités de ce pays, nous n’avons jamais eu des réponses», regrette le directeur exécutif du Cerji.

Cette structure plaide donc pour la mise en place effective du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication et demande au chef de l’Etat de mettre à la disposition de cet organe des moyens conséquents pour son fonctionnement harmonieux et efficient.

Lire aussi:

Assemblée nationale: débat autour du projet de loi sur l’audiovisuel

Mise en place du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication et modification de la loi sur la liberté de la presse: les professionnels des médias y réfléchissent.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (168)
Ebola (69)
FARDC (58)
Beni (31)
Unpc (30)
Ceni (26)
FCC (26)
Lamuka (25)
Ituri (24)
Sécurité (24)
Djugu (23)
JED (22)
Kinshasa (22)
ADF (21)
Corruption (20)