Ituri: les miliciens du FRPI et les FARDC s’affrontent vers la plaine semliki

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Les FARDC ont lancé l’offensive, depuis 3 jours, contre les miliciens présumés du Front de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) vers la plaine Semiliki à plus 80 kilomètres au sud de Bunia. Les combats se poursuivaient, jusqu’à ce jeudi 9 juin, entre les deux parties belligérantes.

Depuis mercredi, des combats se déroulent particulièrement vers le village de Toro, à plus de 30 kilomètres de Kasenyi à la limite entre la collectivité de Bahema sud et de Walendu Bindi.

Des détonations sont attendues par des habitants notamment vers Getty et Kabona, des villages proches.

Jusqu’à ce jeudi, aucun bilan n’était avancé. Mais, des sources militaires sur place ont affirmé que les miliciens de FRPI seraient en déroute et que certains d’entre eux ont été tués par les forces loyalistes, sans précisé leur nombre.

De son coté, le commandant des FARDC, le Colonel Fall Sikabwe, à Bunia, s’est réservé de donner le bilan de ces affrontements, avant la fin de l’opération.

Celle-ci, selon lui, vise à mater ces assaillants, qui insécurisent la population dans cette région.

Le samedi 6 juin, un groupe de miliciens avaient en effet fait incursion au village de Buguma vers le lac Albert. Ils ont incendié le camp des FARDC et une vingtaine de maisons des autochtones, qui ont fui vers le village voisin de Kanjoka.

Selon les autorités locales, ces miliciens se livrent également au vol du bétail des éleveurs.

Lire aussi:

Bunia: Kakado, chef de la milice FRPI, condamné à perpetuité pour crimes de guerre

Bunia: des hommes en uniforma FARDC accusés de voler du bétail à Burasi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner