Kinshasa: un tronçon de l’avenue de Libération délabré

Depuis plusieurs mois, les travaux de réhabilitation de l’avenue de Libération, (ex avenue du 24 novembre) sont aux arrêts, précisément dans son tronçon compris entre la prison centrale de Makala et le marché Selembao. Conséquence : ce tronçon, très délabré, cause des embouteillages permanents et troue quotidiennement les pneus de véhicules.

Selon le cabinet du ministère des Infrastructures et Travaux publics, les travaux de  réhabilitation de cet axe routier vont reprendre dans quelques semaines…

L’avenue de libération ex 24 novembre présente un contraste frappant.

De l’Université pédagogique nationale (UPN) jusqu’au petit marché de Selembao, puis de la prison Makala à son croisement avec le boulevard du 30 juin dans la commune de la Gombe, elle est bien asphaltée et la circulation reste fluide.

Elle devient impraticable à partir du petit marché de Selembao jusqu’à la prison de Makala. Emprunter ce tronçon d’environ 1 kilomètre est un calvaire pour les usagers.  L’un d’eux témoigne :

«Cette route est vraiment abandonnée. Son délabrement est très avancé : des trous, des boues, des flaques d’eau et des fers à bétons déjà déterrés détruisent au quotidien nos véhicules.»

Le directeur de cabinet adjoint du ministre des Travaux publics et Infrastructures, Chriso Irangongo annonce la reprise des travaux d’ici à la fin de ce mois.

Chriso Irangongo rassure que le gouvernement dispose d’un processus permanent de mobilisation des fonds à cet effet.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner