Beni: la société civile demande aux FARDC d’intensifier l’opération Rwenzori

Vue du Rwenzori (Ruwenzori), Virunga, 2005.Vue du Rwenzori (Ruwenzori), Virunga, 2005.

Vue du Rwenzori (Ruwenzori), Virunga, 2005.

«Les opérations engagées contre les rebelles Ougandais de l’ADF/Nalu doivent être intensifiées afin de mettre définitivement fin, à leur activisme dans la partie nord de la province.» C’est ce qu’a déclaré mardi 28 juin, le président de la société civile de Beni au Nord-Kivu, omar Kavota.

Il demande que cette quatrième et dernière phase des opérations soit déterminante pour un retour à la normale de la vie des populations.

Ces opérations doivent permettre aux paysans de vaquer à nouveau à leurs activités champêtres, mais aussi de participer paisiblement aux élections prochaines, a ajouté Omar Kavota.

Les opérations Rwenzori ont été lancées le 24 juin 2010 pour une durée initiale de trois mois. Cependant, estime Omar Kavota, elles s’étirent en longueur.

De nombreux paysans de Beni-territoire n’ont toujours pas accès à leurs champs, tandis que d’autres sont partis pour des horizons plus cléments, a-t-il indiqué.

Omar Kavota reconnaît cependant les efforts déployés par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) pour la pacification du territoire de Beni.

De son côté, le porte-parole des opérations Rwenzori, le Colonel Célestin Ngeleka, a affirmé que les FARDC sont déterminées à éradiquer définitivement les rebelles de l’ADF/NALU sur le sol congolais.

Il estime aujourd’hui à 90%, les résultats des opérations Rwenzori, parce que plusieurs positions et bastions des ADF/NALU ont été démantelés au cours de ces opérations.

Lire aussi:

Beni: un an après l’attaque de l’ADF/Nalu, la société exige réparation

Opérations Rwenzori: Makoyovu et Nadjui, théâtre des affrontements entre FARDC et ADF/Nalu

Affrontements FARDC-ADF/Nalu à Beni: 10 morts et plusieurs blessés

Onze corps des ex-otages des ADF-Nalu découverts à Beni

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner