Walikale: l’Onu confirme les viols de 300 personnes en quatre jours

Plus de trois cents personnes ont été violées entre le 30 juillet et le 2 août 2010 en territoire de Walikale dans la province du Nord-Kivu. C’est ce qui ressort du rapport publié mercredi 6 juillet simultanément à Kinshasa et à Genève par le bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme en RDC. 

Ces viols ont été commis par une coalition des groupes armés, précise le rapport.  

Le directeur de cette agence onusienne, Jean Luc Marx, appelle le gouvernement congolais à poursuivre des efforts pour traduire les auteurs de ces viols devant la justice. 

Il a aussi affirmé que le directeur du bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme va continuer d’apporter son appui au gouvernement dans la lutte contre l’impunité. 

Jean Luc Marx a précisé: 

«Dans le rapport, nous indiquons les limites que nous avons eues par rapport à la protection des témoins. Notre rôle c’est d’aider le gouvernement, les instances judiciaires et l’auditorat militaire à bien accomplir sa tâche et d’augmenter ses capacités d’intervention.» 

L’auditorat militaire près la cour militaire du Nord-Kivu, souligne le rapport, a ouvert une enquête judiciaire sur ces violations.

Lire aussi:

Walikale: les villageois désertent Mutongo apres les affrontements entre deux milices

Beni: violences sexuelles, le tribunal rend 10 jugements en chambre foraine

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner