Choléra en RDC: près de 2 000 cas enregistrés, une centaine de décès

Victor Makwenge, ministre congolais de la Santé. forumdesas.cdVictor Makwenge, ministre congolais de la Santé. forumdesas.cd

Victor Makwenge, ministre congolais de la Santé. forumdesas.cd

Près de deux mille cas de choléra, dont plus d’une centaine de décès ont été enregistrés en République démocratique du Congo (RDC) depuis le mois de mars 2011. Ces chiffres ont été fournis, vendredi 8 juillet, par le ministre de la Santé publique, Victor Makweng Kaput, au cours d’une conférence de presse tenue à Kinshasa.

Selon lui, les épidémies de choléra et de la poliomyélite continuent à attaquer la population congolaise suite à l’insalubrité croissante.

«Je pense que les gens ne comprennent pas que c’est tout le monde qui doit mettre la main dans la patte pour assainir le milieu. Vous salissez devant votre parcelle et vous attendez que Muzito (Ndlr: le premier ministre congolais) vienne arranger », a déclaré le ministre Makweng.

Il a invité la presse à sensibiliser la population sur les méfaits de l’insalubrité afin d’éviter la propagation de cette épidémie.

Le vaccin contre le choléra étant cher, Victor Makweng a annoncé la relance de la brigade sanitaire pour lutter contre ce fléau :

«Nous sommes en train de remettre en place la brigade sanitaire. Elle devrait passer parcelle par parcelle pour vérifier si les toilettes sont couvertes et s’il n’existe pas d’eaux stagnantes.»

Celle-ci permettrait d’éviter les maladies dues à l’insalubrité comme c’était le cas en 1960 où il n’y avait plus de malaria, a poursuivi le ministre de la santé.

«La brigade pourrait, comme en ces années, coller des amendes et sanctions importantes à l’égard des récalcitrants », a affirmé Victor Makweng.

Un autre fléau qui frappe la RDC est la poliomyélite. Pour l’éradiquer, le ministre a annoncé deux prochaines campagnes de riposte sont annoncées dans le Bas-Congo où un nouveau cas vient d’être enregistré.

La première phase ira du 14 au 16 juillet et la seconde, du 27 au 29 juillet. Cette dernière va aussi concerner la ville de Kinshasa en ciblant les enfants de moins de 5 ans.

Mbandaka : 525 cas, 44 décès

Cinq cent vingt-cinq cas contre quarante-quatre décès de choléra sont détectés à Mbandaka en Equateur, a annoncé ce même vendredi 8 juillet, la ministre provincial de la santé, Mireille Betay.

Le ministère provincial de la santé, en concertation avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) organisent dans la ville une prise en charge totale et gratuite afin de stopper l’expansion de cette maladie.

«Pour la prise en charge, nous avons érigé des centres de traitement de choléra (CTC) à l’hôpital général de Wangata. Il y a des kits disposés pour des malades. S’il y a un cas de choléra détecté dans la ville, l’ambulance ira le récupérer à son domicile et l’amener au CTC », a déclaré Mireille Betay.

Elle a recommandé à toute la population l’observance des pratiques d’hygiène élémentaire afin de se mettre à l’abri de cette maladie.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Kinshasa: les malades du choléra soignés à Kingabwa

Sept cas de choléra à Kinshasa

Le choléra fait des ravages dans la Mongala, 21 morts déjà

RDC: polio, une nouvelle campagne de vaccination sera lancée la semaine prochaine

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner