Sud-Soudan: des Congolais d’Aru invités à la proclamation de l’indépendance

Le Sud-Soudan devient officiellement, ce samedi 9 juillet un Etat souverain et indépendant. Plusieurs Conglais dont le gouverneur de la province Orientale, frontalière avec ce nouvel Etat africain ont fait le déplacement de Djuba, la capitale, pour participer à la fête.

Médard Autsai et certains de ses collaborateurs ont rejoint le lieu la veille.

L’indépendance du Sud-Soudan intéresse au plus haut point les Congolais du territoire d’Aru, particulièrement ceux de la collectivité de Kakoua.

Beaucoup d’entre eux considèrent cette fête comme la leur tant ils partagent des liens de parenté avec des citoyens sud-soudanais d’en face.

La plupart de ces Congolais ont tenu d’ailleurs à être des témoins occulaires de l’événement.

En revanche, en territoire de Dungu, dans la même province Orientale, ditsrict du Haut-Uélé, les milieux religieux accueillent l’indépendance du Sud-Soudan avec moins d’enthousiasme et une crainte du lendemain.

Ils craignent, en effet, de voir de nombreux congolais réfugiés dans ce pays pour fuir les exactions de la LRA, être contraints de rebrousser chemin, au cas où les conflits s’amplifient au Sud-Soudan au lendemain de la proclamation de son indépendance.

Dans cette hypotèse, il n’y aurait pas que des réfugiés congolais qui retourneraient, mais aussi des Soudanais eux-mêmes qui viendraient en masse à Dungu, un territoire déjà sinistré.

Ce qui augmente la crainte des milieux religieux de ce territoire congolais.

Par ailleurs, avec la naissance du Sud-Soudan, les autorités congolaises de la Province Orientale ont désormais des interlocuteurs légtimes pour traiter les conflits frontaliers qui opposent depuis quatre ans, notamment à Kingezi base, Congolais et Soudanais vivant à la frontière commune.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner