Crash de Kisangani: Hewa Bora est assuré à Londres

Hewa Bora détient une police d’assurance de Price Forbes and Partners, une entreprise de courtage basée à Londres. Le patron de Hewa Bora, Stavros Papaionnou l’a dit, lundi 11 juillet, à Radio Okapi. Selon lui, un dossier est en train d’être constitué pour indemniser les victimes du crash d’un Boeing 727 de Hewa Bora, vendredi 8 juillet, à l’aéroport de Kisangani dans la Province orientale de la RDC.

Qui est l’assureur de Hewa Bora ?

Le patron de Hewa Bora, Stravros Papaionou, affirme que son entreprise est assurée à Londres auprès de Price Forbes and Partners.

Selon lui, la procédure a déjà commencé pour indemniser les victimes. Les dossiers en préparation devront contenir les noms des victimes, les actes de décès et d’autres documents nécessaires pour l’indemnisation.

« Dès que nous aurons fourni tous ces éléments à l’assureur, ce dernier prendra contact individuellement avec chaque victime», explique Stravros Papaionnou.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Quel est le coût estimé de cet accident ?

Stravros Papaionnou indique que, pour l’heure, il est difficile d’évaluer les pertes subies par Hewa Bora. Les chiffres seront connus plus tard.

«Pour le moment, c’est le choc psychologique qui prime. Les personnes disparues ne reviendront plus. Même s’il y avait une seule victime, elle serait de trop. Actuellement, on parle de 74 voire 75 morts, c’est énorme », déclare-t-il.

Pourquoi Hewa Bora n’est-il pas assuré par la Société nationale d’assurance (Sonas) de la RDC ?

Le patron de Hewa Bora affirme que son entreprise était assurée par la Sonas jusqu’au crash de Goma (Nord-Kivu) en 2008.

Il accuse la société d’assurances de ne pas avoir joué son rôle d’assureur après cet accident, en n’indemnisant pas les victimes à la hauteur du sinistre subi.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Pour rappel, après le crash de Hewa Bora à Kisangani, la direction générale de la Sonas avait dénoncé le manque de collaboration de certaines compagnies aériennes qui refusent de contracter des polices d’assurance auprès d’elle.

La Sonas peut-elle prendre en charge les victimes des accidents d’avion?

Le sous-directeur du service des transports maritimes et aviation de la Sonas, Richard Katena, affirme que la Sonas n’a pas les moyens d’assurer seul les avions.

Mais il assure:

«Il n’y a aucune compagnie au monde capable d’assurer seule un aéronef ou un navire, on le fait toujours avec des partenaires de réassurance.»

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (152)
Ebola (132)
Djugu (55)
FARDC (49)
FCC (49)
Léopards (46)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (26)
Lamuka (23)
AFDC-A (23)
Caf (21)
CACH (20)
Monusco (20)