Mbuji-Mayi: un conflit foncier fait 3 morts à Kamiji

Un nouveau conflit foncier a fait trois morts à Kamiji situé à environ 100 kilomètres au sud de Mbuji-Mayi (Kasaï Oriental). Les combats ont opposé, samedi 16 juillet, les membres de la localité Bena Nkelende à ceux de Bena Nyoka.

Les Bena Nkelende réclament les droits de propriété sur des terres actuellement occupées par les Bena Nyoka. Ils estiment que ces derniers ne sont pas les vrais autochtones et n’ont donc pas le droit de les occuper.

«Il y a des années qu’ils [les Bena Nyoka] sont venus s’installer de force sur ces terres. Ils continuent de les exploiter et nous interdisent le passage sur cette partie», se plaignent les Bena Nkelende.

Pour récupérer la portion de terre disputée, les Bena Nkelende ont attaqué les Bena Nyoka, munis d’armes blanches: des flèches, des lances, des machettes et des gourdins, selon des témoins.

Soutenus par la communauté de Bakwa Nsanga, les Bena Nyoka ont riposté à l’assaut de Bena Nkelende faisant trois morts, indiquent les mêmes sources.

Saisi de l’affaire, le ministre provincial de l’Intérieur affirme suivre la situation sur le terrain en liaison avec l’administrateur du territoire de Kamiji.

Par ailleurs, la police du district de Muene est arrivée lundi 18 juillet pour une mission d’interposition en attendant une solution durable. Mais la tension entre les parties en conflit demeure perceptible, précisent les témoins.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Création d’un centre communautaire de médiation foncière à Rutshuru

Rutshuru: UN habitat règle 7 conflits fonciers grâce à la stratégie de médiation communautaire

Shabunda: un conflit foncier parcellaire fait un blessé et de nombreux sans abri

Trois morts, bilan d’un conflit foncier à Dimbelenge

Lubero: les chefs coutumiers formés à la gestion des conflits fonciers

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner