Monusco, Unicef et MSF/Belgique se mobilisent contre le choléra à l'Equateur

Un soignant explique à un cholérique l'importance d'une bonne hygiene. Ph. Gwen Dubourthoumieu/IRINUn soignant explique à un cholérique l’importance d’une bonne hygiene. Ph. Gwen Dubourthoumieu/IRIN

Un soignant explique à un cholérique l'importance d'une bonne hygiene. Ph. Gwen Dubourthoumieu/IRIN

L’épidémie de choléra ne cesse de se propager particulièrement dans la province de l’Equateur depuis sa déclaration en mai dernier. A ce jour, au moins 842 cas dont 66 décès ont déjà été enregistrés dans cette province. La Monusco, l’Unicef et Médecins sans frontières/Belgique ont tous fait des efforts pour contribuer à la lutte contre cette épidémie.

La zone de santé la plus touchée par le choléra, à l’Equateur, est celle de Makanza.

Elle compte à elle seule, à ce jour, 280 cas dont 20 décès.

Dans cette zone comme dans beaucoup d’autres, le manque des kits médicaux rend difficile la prise en charge des malades.

Le comité de crise mis en place dans la province avait lancé un appel à ce sujet aux humanitaires.

La Monusco vient de répondre à cet appel en mettant à la disposition de ce comité un bateau pour l’acheminement des kits médicaux vers les zones de santé le long du fleuve Congo.

Les kits sont offerts par le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef).

Bosondjo, Bosondjo, Pimu, Lisala, Makanza, Lolanga, Lilanga, Irebu et Lukolela seront parmi les bénéficiaires de la randonnée fluviale du navire de la Monusco.

Par ailleurs, l’Unicef compte aussi mener des investigations et s’occuper de la formation du personnel soignant pour éviter des contaminations comme celui de Lukolela où un infirmier traitant est mort lui-même du choléra.

Une mission de MSF s’est rendue à Lukolela pour voir la possibilité d’y installer un autre centre de traitement de la maladie après celui de Mbandaka.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner