Boma: l’hôpital général en rupture de stock de médicaments

Carte de la ville de Boma dans le Bas Congo.Carte de la ville de Boma dans le Bas Congo.

Carte de la ville de Boma dans le Bas Congo.

A Boma, deuxième ville de la province du Bas-Congo, les malades désertent l’hôpital général de référence de la place confronté depuis plus d’une semaine à la rupture des stocks des médicaments, selon des sources de la société civile locale. Des cas des décès auraient été enregistrés à la suite de cette situation, d’après les mêmes sources.

La ville de Boma est située à 120 kilomètres, à l’ouest de Matadi, chef-lieu de la province.

Faute de médicaments, plusieurs malades fuyent l’hôpital général de référence de cette juridiction.

Les responsables médicaux de la place reconnaissent cet état des choses, mais rejettent l’affirmation selon laquelle des décès auraient été enregistrés parmi les patients, faute des médicaments. 

Et d’après la société civile, trois malades auraient déjà trouvé la mort suite justement au manque de médicaments.

Romain Nzuzi Mangovo, membre de cette société civile de Boma, de son côté, s’étonne que ceux qui gèrent cet hôpital, le plus grand de cette ville, n’aient pas prévu ce genre de situations.

“Une solution urgente s’impose”, a t-il martelé.

De son côté, le médecin directeur de cet hôpital, le Dr. Antoine Vangu, minimise l’ampleur de la rupture des stocks des médicaments dans ce centre hospitalier.

Cela arrive souvent, dit-il, lorsque le nombre des malades dépasse les prévisions de l’hôpital.

Autre raison évoquée, d’après le Dr. Vangu, l’hôpital de Boma pratique depuis janvier 2011 une tarification forfaitaire.

L’insolvabilité et l’évasion de certains malades réduisent davantage la marge de manœuvre pour permettre à cet hôpital de renouveler ses stocks en médicaments, souligne le médecin.

Une lueur d’espoir tout de même: l’administrateur gestionnaire de la zone de santé de Boma a annoncé l’arrivée d’une délégation en provenance de Kinshasa pour approvisionner l’hôpital général de Boma en médicaments.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner