Kongolo: début de la campagne de vaccination contre la rougeole

Un enfant sous traitement pour la rougeole dans l'hôpital de Baraka, appuyé par MSF, dans le sud-Kivu. Photo MSF 2010Un enfant sous traitement pour la rougeole dans l’hôpital de Baraka, appuyé par MSF, dans le sud-Kivu. Photo MSF 2010

Un enfant sous traitement pour la rougeole dans l'hôpital de Baraka, appuyé par MSF, dans le sud-Kivu. Photo MSF 2010

La campagne de vaccination contre la rougeole démarre à Kongolo, vendredi 22 juillet, soit 24 heures après le programme initial. Ce décalage est dû à l’arrivée tardive des intrants pour la vaccination dans cette cité.

La cité de Kongolo enregistre à ce jour 404 cas de rougeole dont 13 décès. Ici, la campagne a une particularité: elle cible les enfants de 6 mois à 5 ans, alors qu’ailleurs en RDC, la tranche d’âge ciblée varie de 6 mois à 15 ans.

“Dans le cas d’une campagne de riposte, on aurait vacciné les enfants jusqu’à 15 ans”, explique une source médicale. Et la réalité à Kongolo est que la rougeole atteint même les enfants de plus de 5 ans.

Selon cette source, “seuls les enfants de 6 mois à 5 ans seront vaccinés parce que la campagne n’a pas été bien planifiée”.

Le village de Sola, à 35 kilomètres de Kongolo, est le plus touché par cette épidémie. Le camp de la secte des « Postolos » a enregistré le plus grand nombre de décès car les parents résistent à la vaccination.

En deuxième position vient l’aire de santé de Kalenga-May ou les «Kitawala» (NDLR : une  autre secte religieuse) sont également réfractaires à la vaccination.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner