Mbuji-Mayi: délogées par force, plus de 500 personnes à la belle étoile

En exécution d’une décision judiciaire, plus de 500 personnes ont été délogées, samedi 30 juillet, de leurs maisons, à Mbuji-Mayi (capitale du Kasaï-Oriental), dans la commune de Dibindi. Parmi ces délogés, des femmes et près de 200 enfants. A la base de cette situation, un conflit foncier opposant ces familles à un particulier de la place.

Ces familles disent occuper légalement la concession querellée depuis une vingtaine d’années.

Depuis samedi, le jour de leur délogement, elles n’ont reçu aucune assistance.

Dans la ville de Mbuji-Mayi, l’affaire fait grand bruit.

Le ministre provincial de la Justice estime que c’est un dossier qui relève des Affaires foncières tandis que son collègue des Affaires foncières estime que c’est plutôt un dossier de justice.

Pour l’instant, meubles et ustensiles de cuisine sont étalés le long de l’avenue Kabangu dans la commune de Dibindi.

Seuls les éléments de la police montent la garde pour que personne n’ n’accède plus à la concession évacuée. 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires