Masisi: retour au calme après trois jours de manifestation contre la nomination du chef de la police

Défilé de la police à Kisangani, décembre 2010.Défilé de la police à Kisangani, décembre 2010.

Défilé de la police à Kisangani, décembre 2010.

Le calme est revenu dans le territoire de Masisi le dimanche 14 août après une vive tension qui a régné pendant trois jours à Masisi-Centre. La population protestait contre la nomination du Colonel Zabuloni, un ancien milicien Maï-Maï, au poste de commandant de la police de ce territoire. L’inspecteur provincial de la Police nationale congolaise (PNC) affirme surseoir à l’exécution de cette décision compte tenu des incidents qu’elle a engendrés.

Selon la même source, la nomination du colonel Zabuloni à la tête de la police de Masisi  entre dans le cadre d’une série de nominations des officiers de la police.

L’inspecteur provincial de la PNC assure que le colonel Gilbert Mulinda, actuel commandant de la police de Masisi, et le colonel Zabuloni  ont été rappelés à Goma par leur supérieurs pour une concertation.

En attendant une nomination définitive, le commandant adjoint de la police de Masisi chargé des opérations gère les affaires courantes.

La population de Masisi accuse le colonel Zabuloni d’être à la base de beaucoup d’exactions dont elle a été victime durant les guerres qu’a connues ce territoire.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner