RDC: rentrée scolaire 2011, les parents se plaignent du nombre élevé de cahiers exigés

Enseignants et élèves d'une école à Kinshasa, 19/11/2011.Enseignants et élèves d’une école à Kinshasa, 19/11/2011.

Enseignants et élèves d'une école à Kinshasa, 19/11/2011.

A quatre jours de la rentrée scolaire fixée le 5 septembre 2011 en RDC, les parents se plaignent du coût élevé des frais scolaires et de confirmation d’inscription. A ce problème s’ajoute aussi celui du coût de fournitures scolaires. Par exemple, certaines écoles de Kinshasa exigent près de cinquante cahiers par élève, a constaté, mercredi 31 août Radio Okapi.

Pour les parents, le vrai problème n’est pas le nombre de cahiers, mais leur coût.

«Le prix d’un cahier varie entre 1 et 3 USD. S’il faut en acheter 50, multiplier par le nombre d’enfants à scolariser, l’équation n’est pas du tout simple», soutiennent-ils.

Le collège Petit Prince, une école privée de la commune de Bandalungwa, exige au moins 40 cahiers à chaque élève du primaire.

Le préfet de cette école explique :

«Les enfants abîment les cahiers. C’est pourquoi nous demandons aux parents d’acheter beaucoup de cahiers pour que les enfants n’en manquent en pleine année scolaire.»

Les parents ne sont donc pas opposés à cette mesure mais appellent tout de même ces écoles à la souplesse.

«La vie coûte cher aujourd’hui, que les écoles acceptent d’abord ce que les enfants vont amener à la rentrée», demande un parent.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner